Brièvement

Comment planter et cultiver le ciste ?

Comment planter et cultiver le ciste ?

Les caractéristiques du ciste

  • Type: arbuste
  • Hauteur: de 0 à 30 cm, de 30 à 60 cm, de 60 à 80 cm
  • Couleurs des fleurs: blanc, rose
  • Exposition souhaitée: ensoleillée
  • Type de sol: calcaire, sec
  • Feuillage: persistant
  • Végétation: vivace
  • Entretien: besoin en lumière important, arrosage modéré, facile d'entretien
  • Assainissant: non
  • Variétés: Ciste à feuilles de sauge, Ciste des Corbières, Ciste florentin, Ciste ladanifère, Ciste de Montpellier…

Origines et particularités du ciste

Arbrisseaux dicotylédones d'une hauteur qui peut osciller entre 30 centimètres et 1 mètre, les cistes (cistus) aiment le climat méditerranéen (ils sont originaires de cette région) et les sols secs, siliceux, calcaires ainsi que l'exposition au soleil. Voilà pourquoi le ciste est un arbuste qui pousse tout seul dans les talus et les garrigues du Midi !

On compte une vingtaine d'espèces de cistes, comme le ciste de Montpellier, le ciste cotonneux, le ciste à gomme ou le ciste blanc. Leur feuillage est persistant et dégage quelquefois un parfum aromatique, mais il est très collant au toucher. Les fleurs des cistes sont soyeuses et peuvent revêtir de nombreuses couleurs : rose, blanc, rouge ou jaune, relativement à l'espèce à laquelle elles appartiennent. Néanmoins, elles ne sont pas toutes aussi résistantes au froid.

La floraison du ciste a lieu entre avril et juillet. Les fleurs sont abondantes, mais éphémères, car elles se détachent et tombent au bout de quelques jours. Cependant, elles sont très vite remplacées par d'autres.

Le ciste est un arbuste qui peut aussi bien être planté dans un jardin (dans un massif, une haie, une rocaille, une bordure) en pleine terre, mais également dans un pot ou un bac pour décorer un balcon ou une terrasse.

A noter : le ciste est une plante très étonnante, qui peut prendre feu de manière spontanée en été sous l'action de la chaleur et des rayons du soleil… mais qui a également la capacité de se régénérer très rapidement !
 

Utilisations du ciste

En plus de ses qualités ornementales au jardin, le ciste est aussi utilisé :

  • Pour son huile essentielle, qui booste les défenses immunitaires et présente également des propriétés astringentes, hémostatiques et cicatrisantes.
  • Pour la gomme qu'il est possible d'extraire des feuilles de l'espèce cistus ladanifer, utilisée en parfumerie notamment mais aussi en cosmétique en complément des soins de beauté afin de retarder le vieillissement cutané.
     

Plantation et entretien du ciste


Les cistes peuvent être plantés dans des lieux au sol bien drainé : massif, rocaille, talus… Lorsque la terre est lourde et humide, cette plante ne survit pas longtemps. En hiver, il est donc préconisé d'incorporer des gravillons à la terre d'origine afin de favoriser le drainage, mais aussi un peu de compost. Ils peuvent également être cultivés en bac, sur une terrasse, sur un dallage avec d'autres plantes comme le romarin, la santoline et la lavande.

S'il est bien entretenu, le ciste ne nécessite aucun soin particulier. Il suffit d'ôter le bois mort pendant le printemps, de le protéger durant les hivers rudes en disposant des piquets autour du plant et de dérouler une feuille en plastique juste au-dessus.
 

Multiplication du ciste

Pour effectuer une multiplication des arbustes, le bouturage est une bonne méthode, mais requiert de l'expérience : il faut prélever des boutures à talon d'une dizaine de centimètres sur les tiges latérales qui n'ont pas fleuri, puis les piquer dans une préparation à base de sable et de tourbe qui sera placée sous châssis. Lorsque les racines commenceront à apparaître, les boutures devront être repiquées dans un mélange sableux.
 

Maladies et nuisibles du ciste

Le ciste est un arbuste assez résistant et rustique qui peut supporter des températures négatives jusqu'à -15°C pour la majorité des variétés. En revanche, il ne tiendra pas le choc exposé au duo gel/humidité.