Goji

Le goji (lycium barbarum), ou encore baie de goji, est une petite baie de couleur orangée originaire de Chine. La baie de goji pousse sur le lyciet, un petit arbuste très résistant de la famille des solanacées. Les baies de goji sont consommées en Asie depuis des millénaires et sont reconnues pour leur pouvoir antioxydant, ce fruit a la réputation de prolonger la vie. La baie de goji est très utilisée dans la médecine chinoise. La baie de goji est de forme allongée, orangée et a un goût très sucré, elle est consommée sèche ou en jus, le jus de goji.

Les différentes variétés de gojis

La baie de goji est déclinée en plus de 70 espèces, cependant, seulement deux espèces sont utilisées pour leurs excellentes qualités nutritionnelles : le Lycium barbarum, une baie de goji très riche en vitamines, minéraux et en antioxydants. Cette espèce est celle qu'on retrouve le plus en Europe. Le Lycium chinense est très utilisé comme alicament en Chine et n'est pas commercialisé en Europe. Le goji sauvage est consommé depuis des siècles en Chine et notamment en Himalaya. Ce fruit du goji aurait la particularité de prolonger de la durée de vie de ceux qui le consomment.

Culture, entretien et récolte du goji

L'arbuste, le lyciet, peut se cultiver en pleine terre mais aussi en pot. Il peut être obtenu à partir d'un semis dans des petits pots et sous une mini serre. En pleine terre, le lyciet se plante dans n'importe quelle terre enrichie de terreau. L'arbuste aime le soleil ou la mi-ombre. Les baies de goji apparaîtront seulement deux à quatre ans après la plantation, à l'été. Une culture sans pesticides permet de cultiver des baies de goji bio.

Utilisation du goji

La Chine exporte la baie de goji sous ces deux formes, les baies de goji fraîches qu'on trouve sur nos étals proviennent des pays chauds d'Europe. En médecine, le goji est utilisé depuis des millénaires par les Chinois sous forme de fruit séché, il aurait des pouvoirs améliorant la vue, mais aussi pour tonifier les reins ou encore nourrir le foie. Il est conseillé de ne pas consommer le fruit cru, il vaut donc mieux le faire sécher, bouillir ou encore le faire macérer dans de l'alcool.

Caractéristiques