L'information

Comment planter et cultiver le kaki et son fruit ?

Comment planter et cultiver le kaki et son fruit ?

Les caractéristiques du kaki

Type: arbre à fruits
Hauteur: de 2 à 5 m, de 5 à 10 m, de 10 à 20 m
Couleur des fleurs: blanche
Nom du fruit: kaki
Exposition souhaitée: ensoleillée
Type de sol: drainé
Feuillage: caduc
Entretien: arrosage modéré
Assainissant: non
Maladies: l'oïdium

Origines et particularités du kaki

Le kaki (diospyros kaki) est un arbre qui vient de la Chine, mais qui est également très planté au Japon. Très répandu, il pousse aussi en Europe, en Amérique et sur le continent africain. Connu sous les noms de plaqueminier du Japon, plaqueminier de Chine ou encore figue caque, le kaki fait partie de la famille des ébénacées. Il y aurait aujourd'hui plus de 2 800 variétés de kaki, un arbre que l'on cultive d'ailleurs majoritairement pour son fruit qui porte le même nom.

Visuellement, le plaqueminier de Chine est un arbre au port assez noble, aux branches robustes, et donc l'écorce de bois dur est toujours formée de petits blocs rectangulaires. Ses feuilles lisses sont d'un beau vert luisant, et se teintent de superbes nuances de marron en automne juste avant de tomber (feuillage caduc).

Le plaqueminier forme un très bel arbre à branches robustes, qui culmine en culture entre 6 et 12 m de haut. Doté d'une croissance lente, son bois dur se couvre d'une épaisse écorce creusée en petits blocs rectangulaires caractéristiques.
 

Le kaki, fruit du plaqueminier de Chine

Le fruit du kaki, le kaki, est une baie à la peau recouverte d'une fine pellicule blanche (comme la prune), et ressemble, à maturité, à une grosse tomate de couleur orangée.
Le poids du fruit du kaki peut atteindre les 500 grammes. Un fruit contient 8 graines de kaki. Il est très riche en minéraux, en vitamine C et en provitamine A. La maturation du fruit peut se poursuivre après la cueillette et le fait de le mettre dans un sac en papier contribue à accélérer cette maturation. Le kaki peut aussi être congelé sans crainte.

Attention cependant : une fois mûr, le fruit devient fragile et pourrit facilement. De ce fait, les exploitants cueillent les fruits non mûrs qui sont faciles à transporter.

En plus d'être très bon à déguster, le kaki présente de nombreuses vertus sanitaires, puisqu'il présente des propriétés astringentes, laxatives, diurétiques et expectorantes. Le kaki est aussi utile dans le traitement des aphtes et des abcès. Le calice du fruit peut aussi être utilisé en tisane pour soigner les nausées et les vomissements.
 

Plantation du kaki


Il est possible de planter l'arbre par semis ou de faire un greffage de kaki. Cela se fait pendant le printemps. Pour s'épanouir au mieux, le plaqueminier de Chine a besoin d'un endroit ensoleillé, mais avec un climat frais.

Le développement du kaki est optimisé lorsque le sol qui l'accueille est riche et aéré. Sa croissance requiert de la matière organique. Pour le planter, vous aurez besoin de creuser un trou de 1 m² et de 1 m de profondeur, d'y mettre du compost et du terreau et de placer la plante au milieu. Pour produire une fleur, le kaki requiert la rencontre entre des gamètes mâles et des gamètes femelles.
 

Entretien du kaki

Pour récolter de délicieux fruits et voir votre arbre pousser, vous devrez veiller à donner à votre kaki :

  • Un arrosage fréquent, dès les premières semaines, qui va contribuer à accélérer la croissance de la plante.
  • Une taille de formation et de fructification vers le début du printemps.

Supprimez également régulièrement les mauvaises herbes qui poussent à son pied.

Maladies et nuisibles du kaki

Le kaki est un arbre plutôt résistant qui n'est pas particulièrement sensible aux maladies. Parmi les parasites qui peuvent attaquer l'arbre, on trouve les cochenilles et la mouche méditerranéenne du fruit.