L'information

Comment planter et cultiver le fusain du Japon ?

Comment planter et cultiver le fusain du Japon ?

Les caractéristiques du fusain du Japon

  • Type: arbuste
  • Hauteur: de 1 à 2 m, de 2 à 5 m
  • Couleurs des fleurs: vert
  • Nom du fruit: capsule
  • Exposition souhaitée: ensoleillée, semi-ombragée
  • Type de sol: normal
  • Feuillage: persistant
  • Assainissant: non
  • Variétés: Euonymys americanus, Euonymys chinensis, Euonymys frigidus, Euonymys glaber, Euonymys sanguineus

Origines et particularités du fusain du Japon

Le fusain du Japon (Euonymus japonicus) appartient à la famille des célastracées. C'est un arbuste de haies taillées, remarquable par son feuillage persistant et luisant, sa fructification automnale décorative et son port compact. Le genre Euonymus, par ses racines grecques, signifie le " bien nommé " et l'espèce s'appelle japonicus, parce que la plante est originaire du Japon. Le nom français " fusain " vient du latin " fusus " signifiant fuseau. La croissance lente du fusain du Japon lui confère un port buissonnant, généralement touffu.

Les feuilles du fusain du Japon sont persistantes et coriaces. Le limbe (surface foliaire) est ovoïde, vert olive brillant sur le dessus et vert clair mat sur le dessous. Les bords sont crénelés, les nervures bien visibles et le pétiole est court. Les feuilles sont opposées, c'est-à-dire qu'elles se font face sur les tiges vertes.

La fleur du fusain du Japon apparaît à la fin du printemps sur les rameaux de l'année. Les fleurs sont regroupées en cymes de fleurs verdâtres, discrètes mais parfumées et nectarifères. Les fruits (6 à 8 mm de diamètre), visibles en automne, sont de petites capsules très décoratives, rosâtres, sphériques et déhiscentes, c'est-à-dire se fissurant à maturité pour laisser s'échapper des fruits orangés, que mangent les oiseaux.

Attention : il faut savoir que toutes les parties du fusain du Japon sont toxiques pour l'homme !
 

Plantation du fusain du Japon


L'arbuste fusain du Japon peut par exemple être utilisé comme fond de massif, ou encore en haie dans le jardin si vous souhaitez le planter en pleine terre.

En termes d'emplacement, le fusain du Japon aime les zones ensoleillées, mais aussi la mi-ombre. Il est préférable de le protéger des vents du Nord, sa limite de résistance au froid étant de -15 °C.

Peu exigeant, il supporte la plupart des sols, à condition qu'ils soient normalement drainés. Les variétés à feuillage panaché sont nombreuses mais doivent être plantées au soleil pour conserver leur caractère original. La plupart des cultivars présentent des feuillages à nuances verte et crème ou verte et jaune dorée.
 

Taille du fusain du Japon

La taille du fusain du Japon à feuilles caduques peut intervenir en fin d'hiver, sa hauteur ne devant pas dépasser 1,80 m pour qu'il acquière une bonne rigidité. Grâce à cette taille, les nouvelles pousses auront des feuilles aux couleurs plus vives et la base restera garnie.

Au printemps et en automne, les espèces à feuilles persistantes ne bouderont pas une taille de nettoyage.

On peut bouturer le fusain du Japon en prélevant des rameaux de l'année en septembre, et réaliser des boutures simples ou à talon (partie de rameau adjacent créant une angulation avec le rameau principal).
 

Ennemis et maladies du fusain du Japon

Le fusain du Japon est sensible à l'oïdium, un champignon qui forme une poudre blanche sur les feuilles. Il peut être traité avec du lait (1 litre de lait pour 9 litres d'eau) à asperger sur le feuillage.

Mais son principal ennemi est sans conteste la cochenille. Ce petit insecte suceur de sève forme des cocons blancs et rend les feuilles collantes. Pour vous en débarrasser, utilisez la coccinelle Cryptolaemus, son principal prédateur.

Les espèces caduques peuvent également être attaquées par les pucerons noirs qui se cacheront sous les feuilles.

Un petit papillon blanc à points noirs, appelé hyponomeute du fusain, adore également la plante. Sa chenille dévorera les feuilles au printemps et se reposera en hiver, période idéale pour l'éliminer.