En détail

Comment planter et tailler le magnolia ?

Comment planter et tailler le magnolia ?

Les caractéristiques du magnolia

  • Type : arbre à fleurs
  • Hauteur : jusqu'à 25m
  • Couleur des fleurs : rose, blanc, rouge, crème
  • Nom du fruit : fruit de magnolia
  • Exposition souhaitée : ensoleillée, semi-ombragée
  • Type de sol : humifère
  • Feuillage : caduc, persistant
  • Assainissant : non
  • Variétés : Magnolia acuminata, Magnolia fraseri, Magnolia grandiflora, Magnolia macrophylla, Magnolia salicifolia

Origines et caractéristiques du magnolia

Appartenant à la famille des magnoliacées, le magnolia est un arbuste ou un arbre à fleurs décliné en environ 120 espèces, parmi lesquelles on retrouve le magnolia stellata et le magnolia grandiflora, ce dernier étant le plus courant dans les pays occidentaux.

Aujourd'hui, le magnolia est présent un peu partout dans le monde, aussi bien en Europe, où il s'est acclimaté, qu'en Asie et en Extrême-Orient, régions de ses origines. L'arbre magnolia est présent sur terre depuis 100 millions d'années.

La hauteur du magnolia à l'âge adulte varie entre 5 et 25 mètres, à l'état naturel. Sa durée de vie peut dépasser une centaine d'années.

Il existe à l'heure actuelle 2 types de magnolias : les magnolias à feuilles caduques qui fleurissent au printemps, et les magnolias au feuillage persistant qui fleurissent à la fin du printemps ou au début de l'été.

Plantation du magnolia

Planté dans un sol humifère, idéalement au mois d'avril, le magnolia peut atteindre une hauteur comprise entre 2 et 25 mètres selon les espèces. C'est un arbre à fleurs rustique, qui est capable de supporter des températures allant jusqu'à - 25 °C. Il ne faut cependant en aucun cas planter un magnolia en période de gel, comme de nombreux arbustes.

Utilisez un mélange composé de terre d'origine et de terre de bruyère associée à de la fumure, au moment de la plantation.

Le magnolia ne refuse pas pour autant un ensoleillement conséquent en été, alterné avec des passages semi-ombragés. Si vous le plantez dans le Nord de la France, choisissez un endroit abrité.

Le magnolia se plait tout particulièrement dans un sol au pH neutre ou légèrement acide. Il doit être de préférence frais et humifère.

Culture du magnolia

Au niveau de l'entretien, le magnolia n'exige aucune taille après les cinq premières années suivant la plantation pour réduire ou équilibrer la ramure. Ce travail est à effectuer après la floraison ou à l'automne.

Concernant l'arrosage, l'arbuste a besoin de beaucoup d'eau en cas de forte chaleur. Un paillage à son pied garde l'humidité et évite la pousse de mauvaises herbes.

Sa multiplication se pratique par bouturage en été ou par marcottage au printemps.

En cas d'absence de floraison, n'hésitez pas à retirer un peu de terre au niveau des racines et à remplacez celle-ci par de la terre de bruyère, comme celle utilisée au moment de la plantation du magnolia.

Floraison du magnolia

Avec ses fleurs solitaires formées de six à neuf tépales, le magnolia est très prisé pour ses qualités ornementales et ses couleurs oscillant entre le rose et le blanc crème.

Cet arbre, célébré par Claude François en chanson, crée des magnolia fleurs ressemblant aux tulipes. Celles-ci sont extrêmement robustes et encouragent la pollinisation par les insectes.

Sachez que la première floraison du magnolia peut mettre une vingtaine d'années en moyenne.

Maladies et nuisibles du magnolia

De manière générale, le magnolia est un arbre robuste qui résiste assez bien aux maladies et aux nuisibles. Il y a cependant 2 risques à prendre en compte :

  • Les limaces : celles-ci sont friandes des jeunes plants, surtout au printemps. Prévoyez des pièges à bière pour les protéger.
  • Le pestalozzia : ce champignon entraine une défoliation complète de la plante. En prévention, faites un apport régulier en terre de bruyère. Utilisez un fongicide en cas d'apparition du champignon, avant qu'il ne soit trop tard.

Utilisation du magnolia

En plus de son utilisation ornementale, le magnolia offre aussi quelques applications médicinales. Son écorce et ses bourgeons floraux sont utilisés en médecine traditionnelle chinoise et japonaise.

Son écorce a le pouvoir de réduire l'anxiété, la nervosité et les troubles du sommeil. Elle favorise aussi la déglutition et la réduction de l'appétit. Ses bourgeons floraux traitent la congestion des voies nasales et la sinusite.