Brièvement

Le surfaçage

Le surfaçage

Surfacer, pour quoi faire ?

Le surfaçage est une technique consistant à renouveler la terre en surface autour d'une plante. Le surfaçage d'une plante est utile lorsque cette dernière ne peut être rempotée : plante grimpante, pot trop lourd, etc. C'est une manière pratique de lui apporter de la nouvelle matière organique, et donc de favoriser son développement, sans la changer de pot.

Quand procéder au surfaçage ?

L'opération de surfaçage doit être réalisée à la reprise de la végétation, c'est-à-dire au printemps : ainsi, le nouveau terreau apportera à la plante des éléments nutritifs pour le printemps et l'été. Souvent, il suffit de pratiquer un surfaçage en mars, puis de rajouter du terreau dans le pot à l'automne pour combler le vide dû au tassement de la terre pendant l'été.

Comment réussir un surfaçage ?

Tout d'abord, retirer la terre se trouvant en surface du pot : gratter sur 4 à 5 cm à l'aide d'une fourchette. Veiller à ne pas endommager les racines et les radicules de la plante. Ensuite, remplir le pot avec du terreau bien frais et riche. Bien arroser pour tasser la nouvelle terre. Pour finaliser l'opération, réaliser un paillage avec des écorces de pin, de la pouzzolane ou du gravier : les mauvaises herbes n'envahiront ainsi pas le pot, et le terreau conservera toute son humidité.