Brièvement

Quand et comment planter des bulbes ?

Quand et comment planter des bulbes ?

Quelles sont les plantes qui possèdent des bulbes ?


Les plantes possédant des bulbes sont exclusivement de la famille des monocotylédones. Il s'agit notamment des oignons, des crocus, de l'ail, des lys, des tulipes, des narcisses, des jacinthes et de certains groupes d'iris.

Ces plantes à bulbes ont un point commun : elles possèdent un organe de réserve qui leur permet de survivre à la période de repos de la végétation, nécessaire pour le cycle de floraison de ces plantes. Selon les plantes, cet organe porte différents noms, dont le plus commun est le bulbe

Le bulbe est de forme arrondie, et possède un bourgeon central enserré dans des feuilles plutôt charnues.

Quand planter son bulbe ?


La plantation des bulbes dépend de la période de floraison. Cela se fait à l'automne (crocus, tulipes, jacinthes, narcisses… ) pour les bulbes à floraison printanière et au printemps (dahlias, bégonias, lis, cannas, glaïeuls… ) pour les bulbes à floraison estivale.

Les bulbes à floraison printanière doivent être mis en terre pendant l'automne. Ils fleurissent alors plus ou moins tôt au printemps. Les perce-neige par exemple fleurissent dès le mois de Janvier tandis que les tulipes fleurissent plutôt entre les mois de mars et de mai.

Plantés au printemps, les bulbes à floraison estivale fleurissent dès le mois de juin, et selon les conditions météorologiques, jusqu'au mois d'octobre. Ce sont les dahlias qui offrent la plus longue période de floraison pour ce type de plantes.

Moins connus que les bulbes à floraison printanière ou estivale, les bulbes à floraison automnale se mettent en terre pendant le printemps ou la saison estivale. On compte parmi les bulbes à floraison automnale les cyclamens ou bien encore les colchiques.

Où planter son bulbe ?


Les bulbes peuvent être aussi bien plantés en pleine terre qu'en jardinière ou en pot.

Les bulbes se plantent généralement sur les sols légers et chauds avec une exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Il faut absolument éviter les sols caillouteux car ils sont propices aux inondations et trop lourds.

La plantation doit impérativement se faire dans une terre mixte (terre ordinaire et terreau à bulbes). Avant de procéder à la plantation, le sol doit avoir été travaillé.

Si vous décidez de planter vos bulbes dans une pelouse, il est recommandé de décaper l'herbe et de bêcher la zone avant la plantation. Pour que le rendu soit plus naturel, n'hésitez pas à les planter de façon aléatoire. Pensez à baliser les zones plantées afin de ne pas marcher sur les bulbes.

Comment planter un bulbe ?


Certains bulbes restent en terre tout au long de l'année, tandis que d'autres doivent être retirés car ils craignent le gel. Il faut alors stocker ces bulbes dans un endroit frais et sec, dans l'obscurité.

De manière générale, il faut planter un bulbe à une profondeur correspondant à deux ou trois fois sa hauteur. Les bulbes se mettent en terre la pointe vers le haut. Il est également nécessaire de séparer de 10 à 15 cm chaque plantation.

Pour les crocus et les perce-neige, la distance peut être réduite. Cette démarche peut être facilitée par l'utilisation d'un plantoir à bulbes, qui enlève alors un cône de terre pour y déposer le bulbe. Il faut ensuite penser à bien tasser la terre.

Pour les plantations d'automne, il n'est pas nécessaire d'arroser, car les conditions météorologiques favorables à la pluie s'en chargeront.

Pour une plantation de vos bulbes en pot, il est nécessaire de choisir un pot adapté. Pour des bulbes de tulipes ou bien encore de jacinthes, qui ont des gros bulbes, optez pour un pot assez large et profond. Pour des bulbes de crocus ou de muscaris, qui sont de petits bulbes, un contenant plus petit suffira largement.