Les articles

Fabriquer du plâtre

Fabriquer du plâtre

Utilisé pour les travaux de moulage, de scellement ou encore de remplissage, le plâtre est un matériau réputé pour la difficulté de sa fabrication. Toutefois, en respectant certaines règles de base et en maîtrisant les dosages, faire du plâtre ne devrait plus poser aucun problème.

À chaque utilisation, son type de plâtre

En fonction des nécessités, un plâtre doit être plus ou moins liquide. Ainsi, il n'existe pas de dosage général pour sa fabrication. Pour un plâtre à enduire, on mélangera un volume de plâtre pour un volume d'eau. Pour les travaux de scellement, nécessitant une matière plus ferme, il est conseillé de doubler la quantité de plâtre. Dans la pratique, tout est question d'habitude. Et comme le dit si bien l'adage : à chaque plâtrier, son plâtre. Aussi, en fonction de vos habitudes de travail et de votre rapidité, n'hésitez pas à ajuster ces dosages.

La préparation du plâtre

Le plâtre se prépare dans une auge et se mélange à la truelle. On verse d'abord l'eau dans le récipient, puis le plâtre en pluie. Enfin, on mélange énergiquement jusqu'à l'obtention de la texture désirée.

Quelques conseils pratiques

Pour éviter qu'il ne durcisse avant la pose (qui peut ne prendre que quelques minutes), un plâtre se fabrique en petites quantités. En règle générale, il est recommandé de ne pas en préparer plus d'un kilo à chaque fois. Enfin, si le premier mélange est un échec, ne tentez pas de le sauver en ajoutant de l'eau. Autant recommencer à zéro plutôt que de gaspiller.