Commentaires

Choisir l'assainissement de sa maison

Choisir l'assainissement de sa maison

L'assainissement de la maison est une partie importante du gros oeuvre. Ne négligez pas cette partie si vous voulez éviter plus tard les relents d'odeurs et les éventuelles remontées d'eaux usées.

L'assainissement, pour quoi faire ?

L'assainissement est l'évacuation des eaux ménagères, dites eaux grises (cuisine, salle de bain), et des eaux vannes, dites eaux noires (WC). Il existe deux systèmes d'assainissement : l'un collectif, l'autre individuel. C'est la mairie qui délimite les zones SPANC : Service public d'assainissement non collectif.

Assainissement collectif

Le raccordement à l'assainissement public est à la charge du propriétaire. Mais en cas de dégâts dus au refoulement des eaux usées, c'est la mairie qui est responsable. Le réseau d'assainissement public peut comprendre la collecte des eaux pluviales (réseau unitaire d'assainissement) ou la traiter à part (réseau séparatif). Ce dernier cas est recommandé pour éviter une contamination des eaux de pluie par les eaux usagées.

Assainissement individuel

L'assainissement individuel est communément appelé fosse septique. Elle concerne les maisons situées dans des endroits isolés où l'habitat est dispersé. La fosse septique doit être enfouie loin de la maison et des lieux de passage : à 5 mètres des fondations et à 3 mètres des limites de votre terrain. Si votre maison est construite en aval de la fosse septique, il faudra installer une pompe de relevage pour conduire les eaux usées jusqu'à la fosse septique.