Les articles

Poser des closoirs souples

Poser des closoirs souples

Afin d'assurer l'étanchéité du faîtage et des arêtiers en haut et dans les angles de la toiture, les closoirs souples sont nécessaires. Ce sont des éléments de couverture présentés en rouleau et placés entre la faîtière et les tuiles. Nos bons conseils pour réussir leur installation.

Closoirs souples : préparation avant la pose

Avant de débuter la pose de closoirs souples, veillez à ce que les prévisions climatiques soient favorables. En effet, la température ne doit pas être trop froide et la toiture doit rester sèche et propre durant toute l'opération. Les closoirs souples doivent être manipulables avec suffisamment de facilité pour se modeler à la forme des tuiles, et la température conditionne cela. Une fois que les tuiles sont installées, et avant la pose du faîtage et des arêtiers, fixez l'étrier de support de lisse sur la charpente. Il doit être positionné environ 5 cm au-dessus de la dernière rangée de tuiles. Installez ensuite une rehausse à cette hauteur.

Pose des closoirs souples : prendre la forme des tuiles

Le rouleau de closoirs souples peut alors être déroulé tout le long du faîtage et des arêtiers en suivant le long de l'étrier. Fixez ensuite les closoirs à l'aide de clous ou d'agrafes tous les 25 centimètres environ. La bande peut alors être comprimée pour épouser la forme des tuiles. Les deux côtés de la rehausse doivent prendre le pli, déjà préformé normalement. Marouflez ensuite, avec de la colle, la bavette (partie du qui couvre la tuile), en partant du haut de la tuile vers le creux. Avec une cisaille, coupez enfin le surplus de closoirs aux deux extrémités du faîtage ou des arêtiers et recouvrez l'ensemble avec les tuiles réservées à ces parties.