Les articles

Poser un faîtage en tuile à scellement

Poser un faîtage en tuile à scellement

Les tuiles faîtières à scellement sont un type de faîtage sûr et durable. L'étanchéité de cette partie du toit est essentielle car fortement exposée aux intempéries.

Tuiles à scellement : utilisation d'un mortier

La pose des tuiles à scellement (embarrures) réclame l'utilisation d'un mortier de fixation. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de clous ou de vis pour fixer les tuiles faîtières sur la panne.

Préparation de la pose sur faîtage

Avant de débuter l'installation des tuiles proprement dite, positionnez les deux premières en prenant en compte l'épaisseur du joint. En effet, ce type de pose n'est pas par recouvrement des tuiles, mais par scellement. Simulez la suite de la faîtière en meulant légèrement les tuiles sous-faîtières des zones où seront placés les joints. Ces marques vous aideront lorsque vous mettrez le mortier.

Pose des tuiles à scellement

Enlevez les tuiles posées et posez le lit de mortier sur l'intégralité de la panne (élément qui supporte les chevrons) en humidifiant avant les tuiles sous-faîtières. Débutez ensuite la pose des tuiles faîtières à scellement en partant d'un des deux frontons. Pressez-les biens sur la faîtière en veillant à respecter l'espace des joints. Ces embarrures doivent être nettoyées des surplus de mortier. Vous pourrez ensuite remplir ces joints d'un mortier gras plus étanche que le mortier bâtard utilisé précédemment. Lissez parfaitement pour ne pas créer de retenue d'eau ou de vent sur la toiture.