Commentaires

Choisir une piscine hors sol

Choisir une piscine hors sol

Sans se lancer dans des travaux de terrassement, la piscine hors-sol possède bien des avantages : facilité et rapidité d'installation, portabilité, coût… Plusieurs modèles existent et le choix dépend de budget considéré, de l'usage (nombre de personnes accueillies, âge) et de l'utilisation (estivale ou toute l'année).

La piscine hors sol gonflable

C'est l'entrée de gamme des piscines hors-sol. Elle est donc abordable en termes de prix et simple à installer. Elle peut être constituée de plusieurs boudins d'air ou d'une grande poche surmontée d'un boudin. En PVC ou polyester, elle est conçue sans structure rigide : c'est le remplissage qui tend la paroi de la piscine. Elle nécessite un sol plat et une bonne qualité de tissu. Ronde, ovale ou rectangulaire, elle peut atteindre 10 m de diamètre pour les rondes et plus encore pour les rectangulaires.

La piscine hors sol à armatures

Appelée aussi piscine à structure, elle est constituée d'une armature solide telle que des tubes d'acier emboîtés les uns dans les autres et d'un tissu épais. Ce châssis la rend donc plus rigide. Là encore, elle peut être ronde, ovale ou rectangulaire. Mais elle offre plus d'espace de baignade que la précédente, à surface comparable, car le volume de sa structure est plus faible. De 7 m de diamètre pour les rondes, à 11 m de long pour les rectangulaires, sa profondeur ne dépasse pas 1,30 m.

Les piscines hors sol rigides

Solide et fiable, sa structure de panneaux modulaires peut être en bois, acier ou résine. En bois exotique, elle est très esthétique et bénéficie d'une durabilité importante. Il est possible d'aménager un vrai espace autour de celle-ci comme une terrasse en bois ou même une plage. Comme les autres modèles, elle est vendue en kit mais son montage est un peu plus long. De 8 à 10 m de diamètre, sa profondeur n'excède pas les 1,30 m. Pouvant être semi-enterrée, c'est un investissement à long terme plus coûteux que les précédentes.