Brièvement

Construire une piscine naturelle

Construire une piscine naturelle

Alternative écologique à la piscine traditionnelle, le bassin naturel permet de préserver l'environnement tout en pouvant se baigner dans un espace sain. Si son prix est très élevé, il est possible de le réaliser soi-même pour les plus avertis. Voici nos conseils avant de plonger.

Construire une piscine naturelle : principe de fonctionnement

En osmose avec le paysage et l'écosystème de votre jardin, la piscine naturelle reproduit le fonctionnement des points d'eau naturels. Elle est caractérisée par un traitement écologique de l'eau. En effet, une sélection de plantes ayant des qualités filtrantes, fonctionne comme un filtre biologique. Deux zones constituent alors cet espace : une zone de baignade, qui contient des plantes aux vertus purifiantes, une zone de lagunage, qui sert exclusivement à la filtration de l'eau.

De la construction à l'autoconstruction

L'intervention d'un professionnel est vivement recommandée lorsqu'on ne possède pas les connaissances nécessaires à la réalisation d'un tel ouvrage. Cependant, il est également possible de réaliser ce type de bassin soi-même à l'aide d'une bonne documentation et de plusieurs équipements. Il faut savoir que la piscine naturelle fait en règle générale 30 à 60 m2. Une pompe à circuit unique permet de faire circuler l'eau d'un bassin à l'autre. Les matériaux utilisés pour les réservoirs sont variés : polyester, béton, PVC.

Style de la piscine naturelle

Ici, aucune règle n'est établie. En général, la piscine naturelle se fond dans le paysage par rapport à la configuration du terrain, aux plantes et arbres déjà présents. Il est question d'apprivoiser un bassin donnant l'illusion d'être naturel. Certaines espèces d'animaux peuvent alors être ajoutées, de même que des luminaires de différents styles. L'aménagement intérieur du bassin peut également être réalisé selon vos envies : bois, pierres, marches, escaliers, plages.