En détail

Poser du lambris mural

Poser du lambris mural

En posant un lambris mural, vous donnerez à votre intérieur des airs de chalet et créerez immédiatement une atmosphère cosy. Les qualités isolantes et décoratives du lambris en font un matériau très prisé, qui trouve sa place dans toutes les pièces.

Poser du lambris mural : la préparation de la surface

Assurez-vous avant toute chose que la surface est saine, propre, sèche et bien plane. Si ce n'est pas le cas, bouchez les fissures avec de l'enduit et poncez avec un abrasif à grain fin. Dépoussiérez, puis passez une éponge humide. Laissez sécher. Démontez prises et interrupteurs, en veillant à avoir coupé l'électricité au préalable. Choisissez le sens dans lequel vous poserez le lambris. Si vous optez pour une pose verticale, qui fait paraître la pièce plus haute, vous poserez l'ossature de manière horizontale. Une pose horizontale donne quant à elle une impression de pièce plus large, mais plus basse, et s'effectue sur une ossature verticale.

Poser du lambris mural : la pose des tasseaux

Avec la pose sur ossature, les lambris sont fixés sur des tasseaux en bois, espacés de 40 à 60 cm. Ce type de pose offre la possibilité d'intercaler un matériau isolant entre le mur et les lames de bois, et permet une bonne circulation de l'air. Contrôlez à l'aide d'un fil à plomb la bonne verticalité du support. Si ce n'est pas le cas, prévoyez de petites cales à glisser entre le mur et les tasseaux. Ces derniers doivent être perpendiculaires au sens dans lequel seront posées les lames. Posez le premier et le dernier tasseau à 5 cm du sol, du plafond et des bords.

La pose du lambris

Pour la pose du lambris, deux possibilités s'offrent à vous : la coupe perdue, qui est la plus courante, consiste à commencer par poser une lame entière depuis un angle et à poursuivre la pose. La chute de la dernière lame forme la première latte de la deuxième rangée. La pose en coupe de pierre, quant à elle, consiste à mettre en ligne les joints des lames des lambris d'une rangée sur deux. Elle impose de nombreuses coupes. Les lambris se fixent par clouage, agrafage ou clipsage sur les tasseaux.