Les articles

Crépir un mur extérieur

Crépir un mur extérieur

Indispensable pour protéger les façades des intempéries, le crépi est un enduit réalisé avec du mortier ou du plâtre. Il favorise les échanges gazeux avec l'extérieur, et assure une protection contre le bruit et les variations de températures.

Choisir son crépi pour un mur extérieur et préparer la surface

Le choix du crépi est déterminé par l'état de la façade. Sur une façade en bon état, optez pour un crépi acrylique, qui se nettoie facilement avec de l'eau. Sur une façade poreuse, humide ou abîmée, préférez un crépi pliolite, très résistant. En présence d'une façade micro-fissurée, choisissez un crépi élastique, doté d'un fort pouvoir couvrant. Si vous vivez dans une région aux températures extrêmes, adoptez un crépi siloxane, qui résiste bien aux variations climatiques. Protégez le sol avec des bâches. Comblez les fissures du mur et nettoyez-le. Laissez sécher, puis appliquez une sous-couche.

Comment réaliser un crépi ?

Il est impératif de travailler par beau temps. Le crépi s'applique de trois manières : au rouleau, à la taloche ou par projection. Si vous décidez de crépir au rouleau, passez le rouleau de haut en bas, en travaillant par bandes parallèles (la couche doit faire environ 2 mm d'épaisseur). Passez ensuite un rouleau de finition de type nid d'abeilles, de bas en haut, pour donner son relief au crépi. Si vous crépissez à la taloche, appliquez une couche de crépi de 2 mm d'épaisseur sur une surface d'1,50 m sur 1,50 m, puis effectuez des mouvements circulaires avec la taloche pour créer un effet. Vous pouvez enfin crépir par projection en utilisant une machine spéciale qui projette le matériau sur le mur. Dans tous les cas, laissez sécher au moins 2 jours.