En détail

Poser du carrelage pour l'extérieur

Poser du carrelage pour l'extérieur

Pour carreler une terrasse ou le pourtour d'une piscine, la méthode reste sensiblement la même que pour une pose en intérieur, à ceci près que tous les matériaux ne sont pas adaptés aux caprices de la météo. Attention donc à bien vous renseigner lors de l'achat de votre carrelage. De plus, les travaux doivent absolument être accomplis dans les règles pour garantir la pérennité de l'installation. Il est également recommandé de s'y atteler à la mi-saison afin de préserver les joints des températures extrêmes.

Poser du carrelage pour l'extérieur : la préparation de la pose

En premier lieu, il faut vous assurer que le support existant soit parfaitement résistant, mais aussi régulier, propre et sec. Dans le cas contraire, vous devrez le débarrasser des saletés et/ou l'aplanir et le lisser en réalisant un ragréage, voire une chape en mortier de ciment, ou même encore une dalle en béton ferraillé. A noter qu'une légère inclinaison vers l'extérieur demeure indispensable pour permettre aux infiltrations d'eau de s'évacuer efficacement. Ensuite, on procède au calepinage, pour déterminer le nombre de carreaux nécessaire, ainsi que leur agencement.

La pose du carrelage pour l'extérieur

Ensuite, à l'aide d'une spatule crantée, on étale un mortier-colle spécial extérieur sur le sol, ainsi qu'au dos des carreaux. On peut alors les positionner, en prenant soin de réserver un espace pour les joints. Ceux-ci pourront être appliqués au bout d'une journée minimum, avec des produits correspondant au type de carrelage choisi. Il faut également veiller à laisser un espace au bas des murs, où l'on réalisera ensuite les joints de dilatation. Pour découper les carreaux, il peut être utile de se munir d'un coupe-carreau électrique qui facilitera beaucoup votre travail. Enfin, pour renforcer une surface supérieure à 40 m², il est conseillé de placer des joints de fractionnement de 5 ou 6 mm de large minimum, à intervalles réguliers.