En détail

Poser des tomettes de sol

Poser des tomettes de sol

Les tomettes sont un carrelage en terre cuite, souvent rouge et de forme hexagonale. On les rencontre souvent en Provence. Elles donnent un charme indéniable à votre intérieur.

Poser des tomettes de sol : la préparation de la pose

Au préalable, il convient de faire tremper les tomettes dans de l'eau pendant au moins une journée. En effet, comme elles sont très poreuses, sans cette opération, elles risqueraient d'absorber l'eau du mortier. Dans le cas de carreaux de seconde main, vous devez les faire tremper plus longtemps, dans de l'eau à laquelle on ajoute un peu d'acide chlorhydrique, afin de faire partir toute trace de chaux. Puis on prépare la chape, en mélangeant du sable, de la chaux et de l'eau. La dose recommandée est d'environ cinq volumes de sable pour un ou deux volumes de chaux, suivant l'épaisseur désirée. Puis, on dispose des tasseaux ou des réglettes en plastique à intervalles réguliers, pour mesurer plus aisément le niveau de la chape. On peut alors verser la préparation sur le support, en veillant à conserver la planéité.

La pose des tomettes

Ensuite, on place les carreaux côte à côte, sans laisser de vide, en remplissant une surface de 1 m² environ. On répète l'opération jusqu'au revêtement complet de la pièce. Régulièrement, à l'aide d'un maillet en caoutchouc, on vérifie l'uniformité de la pose. Pour éviter les découpes éventuelles en fin de ligne, n'hésitez pas à espacer très légèrement les carreaux au fur et à mesure. N'oubliez pas d'enlever régulièrement les traces de chaux avec une éponge humide. Après avoir respecté quelques jours de séchage, vous pouvez préparer le mortier-joint. Pour ce faire, mélangez de la chaux ou du ciment avec du sable et de l'eau. Puis répartissez-le sur les carreaux en prenant soin de bien imprégner l'emplacement des joints. Ôtez le surplus avec une éponge. Il est conseillé de respecter un temps de séchage d'au moins un mois et demi avant de pouvoir marcher dessus.