En détail

J-2 : astuces de dernière seconde pour des fêtes de Noël qui se passent bien

J-2 : astuces de dernière seconde pour des fêtes de Noël qui se passent bien

Vous n'êtes pas le Père Noël mais vous avez quand l'impression que ces fêtes de fin d'année sont sous votre responsabilité. Comment éviter ce stress à l'approche de Noël ? Comment prévoir l'imprévu et parer à toute éventualité qui pourrait gâcher la célébration ? Ne paniquez pas mais lisez plutôt ces 10 astuces à faire le jour J pour des fêtes de Noël réussies.

Prévoir un pense-bête visible

Plus les jours approchent de la date fatidique, plus le retard semble s'accumuler et vous donne l'impression que vous n'y arriverez jamais. Plutôt que de ruminer les choses à faire dans votre tête (et finir par les oublier), prenez le temps de créer une liste et de l'étoffer au fur et à mesure. Cette liste doit être bien visible dans un espace commun de la maison (par exemple sur le frigo de la cuisine) : cela permet de l'avoir toujours sous la main mais aussi de la partager plus facilement.

La famille est une équipe


On fait le plein de papiers, de rubans et de scotch !

Cette liste visible de tous sera d'ailleurs bien utile quand il faudra répartir les tâches. Ça devrait être l'astuce numéro 1 : toujours déléguer, et encore plus quand Noël approche. Si vous faites les choses seul, le stress finira par l'emporter et vous n'apprécierez pas les fêtes comme il se doit. On charge quelqu'un d'aller chercher le pain, un autre d'ouvrir les huîtres, etc. Et si jamais on a des tuiles de dernière minute, on n'hésite pas à demander secours aux invités. Ils peuvent bien rapporter un peu de sucre en venant.

Organiser un atelier emballage

Il est toujours important de prévoir dans un coin de la maison un atelier emballage avec scotch, papiers cadeaux, rubans et étiquettes cadeaux . Non seulement cela vous servira pour faire vos emballages en toute discrétion mais comme il y a toujours au moins un invité qui n'a pas eu le temps d'emballer, cet endroit sera un paradis pour lui. Au même endroit, rassemblez également des piles de différents voltages. Ce serait dommage d'offrir des cadeaux aux enfants sans qu'ils puissent les essayer le soir même.

Cuisiner pour l'après-Noël

La cuisine de Noël est généralement assez complexe et longue à préparer. Le lendemain on n'a donc aucune envie de se remettre aux fourneaux, voire de manger tout court après un repas aussi riche. Il faut donc penser à ces repas d'après-Noël avant que la fatigue et la crise de foie ne vous gagnent. Vous pouvez par exemple récupérer le bouillon qui a servi pour la cuisine du réveillon : il fera un excellent repas d'après-fêtes. Sinon vous pouvez aussi préparer en parallèle une bonne soupe que vous ferez réchauffer par la suite.

Créer une playlist de Noël

Si la musique permet de créer une ambiance sonore agréable, on oublie bien souvent de la préparer d'avance, avec le risque que ce soit l'ado fan de rap qui s'en charge. Pour le bien-être des oreilles des invités, on prend le temps de choisir une playlist pour animer la soirée. Et si vous voulez jouer à fond la carte esprit de Noël, imprimez aussi les paroles des chants de Noël comme “Gingle Bells” ou “Petit papa Noël”. Cela amusera (tous les) petits et (quelques) grands.

Faire le plein de dessins animés


Quelques coloriages pour occuper les enfants.

Parce que la venue du Père Noël est forcément très attendue par les enfants, ils trouvent souvent que le réveillon de Noël est un repas interminable pendant lequel les adultes font des pauses interminables entre chaque plat. Prévoyez donc des dessins animés adaptés et de durées variées.

Vérifier la liste du Père Noël

Quand le nombre d'invités est important, que les cadeaux se multiplient, il peut arriver qu'on finisse par oublier un présent. Faites donc une liste de tous les cadeaux achetés et des invités, vous serez plus tranquille. En cas d'oubli ou d'imprévu, on ne panique pas et on regarde du côté des cadeaux DIY de dernière minute.

Du temps pour être bien


De quoi réchauffer l'atmosphère.

C'est l'astuce bien-être pour ne pas passer à côté des fêtes. Le jour J, prévoyez d'avance de consacrer au moins une heure pour vous préparer. Un bain, un massage, une séance de médiation : peu importe le traitement, du moment qu'il vous requinque et vous mette de bonne humeur. Personne n'appréciera les saveurs de votre plat principal si vous semblez fatigué et éteint. Les gens viennent avant tout pour vous et non pour manger.

Allumer le feu

Côté déco de Noël , vous n'avez pas eu le temps de vraiment vous pencher sur la question. Entre la préparation du foie gras et la commande à chez le fromager, les guirlandes et le chemin de table sont passés à la trappe. Pour les heureux propriétaires d'une cheminée, on se dépêche de mettre en route le feu. Il suffit d'un feu dans l'âtre pour immédiatement réveiller l'esprit de Noël. Sans cheminée, on se tourne vers les bougies : l'accumulation des petites flammes créé un décor magique.

Partager sa joie

La dinde à brûlé ? Vous avez mis du sel à la place du sucre dans la bûche ? Plutôt que de désespérer, il faut prendre les choses du bon côté car ces fêtes de famille sont avant tout un moment de partage et de joie. Rire de soi est une très bonne thérapie contre le stress de fin d'année et la déprime de l'hiver. Alors on en profite à fond, on respire un grand coup, on se prend dans les bras et en cas de ratage complet du réveillon, on se dit qu'on pourra toujours faire mieux l'année prochaine.